lundi 13 février 2017

Sri Lanka - Udalawawe park



Debout de bonne heure, nous prenons le petit-déjeuner uniquement vers 8h car le temps d'attente est un peu long. Nous nous mettons en route vers la gare de bus situé à une 15aine de minutes à pied. Nous trouvons facilement le bus en direction de Empilibityia et par chance nous avons pris le seul bus direct de la matinée sans même connaître l'horaire à l'avance.

Il y a de la place dans le bus, nous pouvons mettre notre gros sac à dos dans le coffre à l’arrière, parfait ! Après 3h de trajet, nous arrivons à la station d’échange de bus. Nous avons à peine le temps de décharger le sac du coffre que le prochain bus est déjà prêt à partir. 

A présent, ce ne sont plus les mêmes conditions de voyage. Pas de soute à l'arrière, nous mettons donc le sac devant à côté du chauffeur et montons au fond du bus qui est déjà archi rempli. Nous faisons le trajet debout au milieu de l'allée et des locaux avec quelques étrangers. Voyager debout ratatinés les uns sur les autres demande quand même un certain effort, il faut rester bien accrochés quand le bus dépasse à pleine vitesse les voitures ou les tuk tuk se trouvant sur son chemin. 

Pendant le trajet nous nous retrouvons en face d'un jeune couple Sri-Lankais et leur bébé. Aucun mots d'échange mais le regard de la mère qui nous montre son enfant est quelque chose d'assez inexplicable et les multiples échanges de regard nous attendrissent. Au fur et à mesure, le bus délaisse son flot de passagers et nous réussissons à trouver une place. Adrien saisis donc l'opportunité d’être assis à proximité de la petite famille pour faire une photo de la mère et de sa fille qu'elle tient fièrement dans ses bras.


Adrien imprime la photo pour leur offrir mais le temps presse car nous sommes bientôt arrivés et la famille commence à se lever pour sortir du bus. Heureusement la photo sort de l'imprimante au même moment. La mère fut très émue par ce geste, elle en avait les larmes aux yeux. Une belle rencontre dans le bus, sans un mot mais qui nous fait chaud au cœur.  

Le voyage se poursuit et une 10 aine de minutes et nous arrivons dans le centre-ville d'Udawalawe. Nous prenons rapidement un tuk-tuk  pour nous déposer à l'hôtel car la pluie commence à tomber. Nous arrivons donc à notre guesthouse... sous la pluie. Un peu déçus car nous comptions faire le safari en fin d'après-midi.

A notre arrivée nous prenons possession des lieux et rencontrons Sudathe et sa femme (les gérants de l'excellent homestay/ chambre d'hôte Silent Bungalow) et essayons de voir si il est quand même possible de faire le safari pour le coucher de soleil. Sudathe nous le déconseille car à priori le temps ne va pas se dégager. Nous en profitons donc pour faire une lessive à la main et observer les animaux qui sont dans le jardin. La guesthouse se situe en effet en pleine jungle et les nombreux oiseaux, écureuils et singes nous donnent vraiment envie d’être a demain. 

Le soir nous mangeons à la guesthouse en compagnie d'un couple de Hollandais avec qui nous nous mettons d'accord pour effectuer le safari ensemble demain matin. Rendez-vous à 6h le lendemain matin pour 4h de safari (30 euros par personne incluant la Jeep et le billet d'entrée pour le parc). L'avantage de prendre les 4h au lieu de 3h permet de s’arrêter plus longtemps  devant chaque animal.



Le réveil sonne, il ne pleut plus, nous sommes super content ! nous nous mettons en route direction le parc. Une fois les billets achetés et rentrés dans le parc, Sudathe se met à la recherche des éléphants.  Ils se cachent mais en attendant, nous découvrons les oiseaux. 













Nous sommes contents, pour un premier safari, c'était vraiment chouette !

Retour à la guesthouse vers 10H30 où nous prenons un petit déjeuner. Sudathe nous déposera en voiture à l’arrêt de bus pour prendre le bus en direction de Haputale dans les montagnes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire